différence relecture révision

Mis à part les professionnels de la traduction, il n’est pas toujours évident de faire la différence entre la relecture et la révision. En effet, la première consiste à corriger les fautes de grammaire, d’orthographe et de syntaxe. Par contre, la seconde assure plutôt la pertinence du texte traduit au niveau de la langue et du style adopté. D’ailleurs, ces deux notions sont souvent confondues. Pourtant, elles désignent chacune une tâche différente. Découvrons ensemble la définition de chacune d’entre elles et leur importance pour garantir un résultat de qualité.

À quoi consiste l’étape de relecture ?

Par définition, la relecture d’un contenu traduit, c’est la correction des erreurs que le traducteur pourrait commettre. Pour ce faire, cette mission peut être confiée au même intervenant qui a réalisé la traduction en interne. Autrement, elle peut être faite par une seconde personne qui va apporter une vision extérieure et objective vis-à-vis du travail effectué. Ce dernier doit être également un spécialiste pour maîtriser les critères de qualité d’une bonne traduction. Donc, quel que soit le choix fait, cette étape de vérification assure la justesse au niveau de la grammaire, l’orthographe et la syntaxe sans toucher au sens.

Par ailleurs, la ponctuation et la typographie (guillemets, apostrophes, forme des chiffres et tirets) passent aussi à la loupe. Pour cela, le correcteur ou le relecteur doit maîtriser les affinités de la langue cible ainsi que ses tournures verbales. Du coup, son rôle est important dans le cycle de vie de tout projet pour qu’il soit fait d’une manière crédible et professionnelle.

Quand réaliser la relecture (ou la correction) ?

Ceci est la dernière étape qui vient juste avant la livraison. Donc, la relecture du contenu se fait sur un fond déjà validé par le réviseur pour sa conformité, cohérence et précision. Ainsi, après la traduction, il y a la révision, puis la correction. Pendant cette dernière phase, les éléments suivants doivent être vérifiés :

  • Les corrections grammaticales et syntaxiques
  • La vérification des fautes d’orthographe
  • L’adaptation de la typographie (par rapport à l’interlocuteur/pays visé)
  • Le respect de la mise en page (par rapport au texte source)
  • L’uniformité des titres, sous-titres, caractères (gras, simples) et de la police utilisée.

Qu’est-ce que la révision ? 

Cette étape est cruciale en traduction, notamment pour les secteurs complexes comme le droit ou la médecine. Elle consiste à réaliser une comparaison minutieuse entre le contenu source et le texte traduit. Cela permet de s’assurer de quatre principaux points. D’abord, le traducteur ne doit pas laisser des zones non traduites, car l’omission est l’une des erreurs les plus graves de cet exercice. Ensuite, il ne doit pas faire des fautes liées aux dates, noms propres et chiffres par rapport au document d’origine. Puis, il doit s’assurer de l’homogénéité du vocabulaire employé, surtout pour les projets volumineux qui nécessitent l’intervention de plusieurs traducteurs. En dernier lieu, le réviseur doit également vérifier l’adaptation du contenu traduit au contexte culturel et juridique du pays ciblé.

Pour conclure, la révision requiert plutôt une amélioration du texte dans son intégralité. Ceci, tout en prenant en compte les attentes et les préférences du lecteur final. L’objectif est de le rendre plus facile et plus agréable à lire et à comprendre.

Relecture + révision = la garantie de qualité 

Même si chaque étape désigne un traitement différent du contenu traduit, les rassembler dans le processus de traduction est obligatoire. Donc, chaque prestataire de services qui cherche à satisfaire ses clients par la qualité de ses rendus doit suivre cette recette ! Bien entendu, allier les corrections de la forme aux améliorations du fond permet de livrer un résultat de qualité. Dans ce sens, nous vous invitons à collaborer main dans la main avec notre agence de traduction professionnelle. Translatonline a développé pour vous un processus méthodique et exigeant qui compte sur le savoir-faire d’une équipe compétente et dynamique.

En effet, nos réviseurs natifs vous garantissent la justesse des expressions et termes employés selon les subtilités de leur langue maternelle. Ces derniers vous évitent les longues phrases, répétitions et lourdeurs de paragraphes qui peuvent nuire à la fluidité de votre texte. Quant à nos relecteurs, ils manient à la perfection les règles de grammaire et de conjugaison, sans oublier la typographie propre à chaque type de document. Ensemble, nos experts retranscrivent votre message de la manière la plus optimale dans la langue que vous visez.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.