allemand

Les personnes qui souhaitent décrocher un emploi à l’étranger ont certainement besoin de faire traduire leur curriculum vitae. Mis à part l’anglais, l’allemand est aussi une langue très utilisée dans le marché international du travail, que cela soit en Allemagne, en Suisse, en Autriche ou dans d’autres pays d’Europe.

Votre « Lebenslauf » allemand, ou plus communément connu sous le nom du CV, doit d’abord répondre à certains critères. Ensuite, il doit refléter de la manière la plus optimale vos compétences professionnelles et votre éligibilité au poste convoité. Sachez de même que les attentes et les exigences de votre prochain recruteur sont différentes de celles d’un francophone.

Comment donc réussir la traduction de votre document et quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour un résultat de qualité ?

Respecter la forme du CV allemand

Vous devez savoir tout d’abord que votre curriculum vitae doit suivre un modèle bien précis et inclure des rubriques fondamentales. De même, il doit être court (1 page), formel et bien organisé.

La règle d’or est de mentionner brièvement l’ensemble des informations importantes dans le petit espace qui vous est permis. Cela sous-entend bien sûr une connaissance parfaite de la langue afin de faire le choix subtil de mots simples et pertinents. Vous devez également faire la chasse aux phrases longues et complexes où le risque de commettre des fautes de grammaire et de syntaxe devient plus élevé.

Bref, voici la structure type que vous devez absolument suivre dans la rédaction de votre curriculum vitae en allemand :

  • Les informations personnelles (« persönliche Angaben »)
  • L’expérience professionnelle (« Berufserfahrung »)
  • Le parcours scolaire ou académique (« akademische- und schulische Ausbildung »)
  • Connaissances linguistiques (« Sprachkenntnisse »)
  • Connaissances informatiques (« EDV — und IT-Kenntnisse »)
  • Les centres d’intérêt (« Interessen »)
  • Autres (« Sonstiges »)

Bien traduire vos diplômes et qualifications

Les conditions standards à la traduction d’un excellent CV demeurent la clarté, la précision et la mise en relief des données importantes. Ce document personnel doit susciter l’intérêt de l’employeur de manière à l’inciter à appeler la personne concernée pour un entretien d’embauche. Voilà pourquoi, une bonne traduction vous permet de faciliter la compréhension de vos capacités professionnelles et de vous démarquer des autres candidats.

Pour cela, les diplômes que vous avez obtenus et les formations que vous avez acquises doivent nécessairement figurer dans votre curriculum vitae. Attention toutefois, car certains pays peuvent ne pas les reconnaître. Vous devez dans ce cas les mentionner tel qu’elles sont, sans y apporter aucun changement.

Parlez de votre expérience dans des postes similaires

Une excellente traduction de vos réalisations professionnelles dans le secteur demandé vous offre davantage d’éligibilités à l’emploi convoité. N’hésitez pas donc à mentionner la période pendant laquelle vous avez déjà travaillé, le non et le lieu de l’entreprise et surtout la description des missions confiées.

Les références professionnelles représentent également un plus dans votre CV allemand. Du coup, vos anciens directeurs ou supérieurs peuvent donner un précieux avis sur votre sérieux et votre savoir-faire que votre recruteur prendra en considération.

Soignez la mise en page de votre CV

Vous l’aurez certainement compris, il ne s’agit pas uniquement d’un simple transfert de langue, mais aussi d’un travail d’adaptation. Votre CV en allemand doit être régi par les règles standards de recrutement dans le pays de destination. Cela reste vrai aussi bien au niveau du fond que de la forme.

Outre le strict respect des rubriques essentielles, vous devez également présenter votre document avec une typographie appropriée. Nous parlons justement de l’emploi correct des formats de dates et heures, les noms de certains outils informatiques ainsi que les abréviations.

De même, le choix d’une police d’écriture adéquate est important pour présenter un contenu lisible et notamment formel. Peu de couleurs, pas de tableaux ni graphismes. Par contre, vous pouvez y ajouter votre photo dans la partie des informations personnelles, puisque c’est courant en Allemagne. Bref, le modèle simpliste est plus attirant et surtout convaincant pour votre prochain employeur.

Faites appel à un traducteur expert

Si vous souhaitez garantir l’application de toutes les recommandations précédentes, faites traduire votre curriculum vitae par un professionnel spécialisé. Natif de la langue allemande, il saura employer les termes et expressions adaptés. Aussi, en maîtrisant le vocabulaire spécifique à votre domaine de compétences, il vous évitera les mots génériques et les confusions.

Une seconde personne doit également relire la version traduite, c’est le rôle du réviseur. Ce dernier assure la détection et la correction de toutes les fautes qui se sont échappées au traducteur. Après une relecture objective, il vous rend un texte exempt d’erreurs et mieux adapté au jargon et à la mise en page des CV rédigés en langue allemande.

Ainsi, vous serez doublement rassurés de présenter un dossier de candidature qui reflète positivement vos compétences professionnelles et linguistiques. De plus, vous allez vous distinguer des autres candidats, et par conséquent être contacté par votre recruteur.

Enfin, pour vous faciliter la sélection de votre partenaire linguistique, nous vous invitons à découvrir nos services de traduction de CV chez Translatonline. Forte de plusieurs années d’expérience dans le domaine, notre agence vous accompagne pour développer votre carrière à l’étranger. Grâce à notre réseau de locuteurs natifs, nous vous garantissons un rendu de qualité à des tarifs transparents et bien étudiés.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.