Traducteur financier

Devez-vous traduire vos factures, bons de commande, bilans et rapports annuels, mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez tenté d’utiliser un traducteur automatique, mais vous étiez insatisfait par le résultat ? C’est parce que vous devez uniquement compter sur un professionnel spécialisé pour traiter ce type de contenu complexe. En réalité, c’est la nature délicate de votre texte financier qui exige la mise en place d’un travail correct et précis. Attention, l’oubli d’une virgule ou l’ajout d’un zéro pendant la traduction vers la langue cible aura des conséquences néfastes sur le résultat ! Dans ce contexte, nous vous invitons à découvrir les principales raisons pour lesquelles vous devez choisir le meilleur intervenant pour votre document.

L’emploi du vocabulaire spécialisé

Le premier point fort d’une traduction financière ou comptable réussie est l’utilisation de la terminologie appropriée. En vérité, ce n’est pas seulement la langue qui fait la différence entre un contenu rédigé en français et sa version anglaise. Les normes et les réglementations changent aussi d’un pays à un autre. Le linguiste pour lequel vous confiez votre business plan, rapport d’audit ou inventaire annuel doit maîtriser le jargon adéquat. En effet, le premier objectif de la traduction est de proposer à votre interlocuteur étranger un contenu facile à comprendre dans sa langue maternelle. Pour ce faire, l’utilisation des termes et des tournures propres à votre domaine est fondamentale. C’est uniquement ainsi que vous obtenez un rendu de qualité.

Notre sélection d’exemples en français-anglais

Inutile de recourir à une traduction mot à mot que pourra vous assurer un ami bilingue. Ce dont vous avez idéalement besoin est une transmission adaptée à l’usage linguistique et financier dans le pays destinataire. Par exemple, en comptabilité le simple terme français « actifs » (qui signifie les biens et droits que possède votre entreprise) ne se traduit pas par « active » en anglais. Cela désigne plutôt « Asset » pour garder la même nuance de sens. Trouvez ci-dessous notre petit glossaire des expressions les plus utilisées dans le secteur financier.

FrançaisAnglais
AmortissementAccrued depreciation
BénéficeIncome, earning
BilanBalance sheet
Capitaux propresEquity
ChargesExpense
ClôtureClosing
DetteLiabilitie, debt
Élaboration des budgetsBudgeting
EncaissementCollection
Flux de trésorerieCashflow
Frais générauxOverheads
Inventaire tournantRolling inventory
Impôt sur les sociétésCorporate tax
Plan comptableChart of accounts
Suivi des prévisionsPerformance monitoring
Variation de stockInventory change

Bien traduire les chiffres dans un contenu financier

Parmi les erreurs les plus graves de la traduction dans ce secteur est l’inattention accordée aux chiffres. Cela concerne les valeurs exprimées en pourcentage, les dates, les quantités et unités de mesure dans les bons de commande, les devises, etc. Dans ce sens, si les opérations mathématiques sont universelles, la manière d’écrire le résultat n’est pas toujours la même. Prenons l’exemple concret suivant :

En français, nous séparons les décimales par une virgule comme dans « 4,51 », tandis qu’en anglais, il faut mettre un point pour indiquer le même résultat « 4.51 ». De même, lorsque vous traduisez les nombres qui contiennent 4 chiffres ou plus, appliquez la bonne règle typographique. On sépare les milliers par un espace en Allemagne « 3 000 », par une virgule au Royaume-Uni « 3,000 » et par un point en Italie « 3.000 ».

Un second élément de différence réside dans la place que prend l’unité monétaire dans un prix. En anglais, la monnaie est écrite avant le chiffre comme dans $100 (aux États-Unis) ou dans £100 (en Angleterre). Par contre, en français nous commençons par le nombre : 100 €. En outre, nous vous conseillons d’adapter vos dates afin de ne pas rater vos délais de livraison et vos échéances ! Justement, le système anglais se base sur 12 heures avec l’ajout de l’indication « Am » pour le matin et « Pm » pour le soir. Aussi, la date s’écrit sous le format mois/jour/année et non pas jour/mois/année. Donc, imaginez la confusion que pourraient engendrer ces fautes.

Assurer la discrétion et la sécurité des données

Faire appel à une agence de traduction a l’avantage de bénéficier d’une relation basée sur la confiance. Dès votre premier contact avec le chef de projet qui prend en charge votre document, il vous parlera d’un accord de non-divulgation. Cela signifie que tout prestataire de services linguistiques professionnel s’engage dans la sécurité obligatoire de vos informations privées. Cela pourrait être pour les données remplies dans le formulaire ainsi que celles qui figurent dans vos factures et contenus financiers.

Voilà pourquoi choisir un bon partenaire à l’instar de Translatonline devient indispensable. Grâce à nos longues années d’expérience, nous avons instauré un processus de travail strict qui protège le secret professionnel.

La garantie d’un résultat sur mesure

La mission d’un traducteur spécialisé en finances sous-entend la réponse à trois exigences majeures. Outre le souci de la précision linguistique et typographique, il doit respecter le délai de livraison prévu dans le devis. Bien sûr, une entreprise qui souhaite traduire un bilan annuel ou un rapport d’audit dans une langue étrangère imposera une date de réalisation bien déterminée. Donc, savoir effectuer un travail de qualité dans une période raisonnable est l’un des principaux atouts du « bon expert ». En plus, c’est au chef de projet de communiquer en permanence avec son client et de lui poser les bonnes questions pour mieux cerner ses besoins. Cela aide à établir une liste de consignes dans le cas où il préfère employer un glossaire spécifique ou garder des zones non traduites.

Le recours à un professionnel vous donne également l’avantage d’obtenir un résultat fidèle à l’original. Celui-ci ne pourra jamais oublier des contenus, sauter des phrases ou dénaturer le texte de départ par le choix d’expressions erronées. À cela s’ajoute l’étape importante du contrôle qualité. Celle-ci inclut une phase de comparaison entre le document source et sa traduction dans le but de détecter toute sorte de négligence ou de maladresse. Finalement, vous obtenez un rendu soigneusement réalisé qui vous aide à nouer de nouveaux partenariats et à développer votre société sans contraintes linguistiques.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.