Lorsque la traduction ne suffit pas !

erreur traduction

Optimiser la qualité de votre communication en langues étrangères est une chose utile. Cela reste vrai pour la vie personnelle ou professionnelle et quel que soit votre secteur d’activité. Mais en pratique, ce dont vous avez réellement besoin dépasse le simple travail de traduction. Vous devez plutôt trouver le meilleur traducteur qui saura bien adapter le contenu de vos documents à la langue et la culture du pays que vous ciblez. C’est uniquement de cette manière que vous donnez du sens à vos traductions qui seront prêtes à l’utilisation dès la réception. En traduction professionnelle, ce n’est pas uniquement la langue qui compte. C’est aussi les valeurs culturelles, les habitudes et le mode de vie de vos interlocuteurs étrangers.

Communiquer sans frontières :

Un projet réussi de tradition vous permet de communiquer au-delà des frontières de votre pays. Vous pouvez transférer vos idées plus simplement à travers la localisation de votre site Internet en langue étrangère. Aussi, vous pouvez développer vos compétences professionnelles via un CV bien traduit. Les chefs d’entreprise et les commerciaux décrochent des marchés étrangers s’ils traduisent correctement leurs brochures, manuels d’utilisation et noms de produits. Les exemples sont nombreux et touchent tous les types d’activités dans le monde. Mais attention, connaître la langue de vos clients et partenaires étrangers ne suffit pas. Il faut aussi savoir leurs habitudes, croyances et préférences afin de leur communiquer des messages appropriés.

En postulant dans une société anglaise, inutile de rédiger votre CV en mille et une pages. Il suffit de mentionner l’essentiel de votre cursus éducatif et professionnel et de respecter la disposition des rubriques. Cela diffère beaucoup de la disposition d’un curriculum vitae en langue française. Sachez alors que vos recruteurs anglais préfèrent d’aller droit au but, se rester clair et précis.

L’importance de choisir un locuteur natif :

Pour faire passer vos idées tout en respectant la culture de celui qui vous écoute, l’idéal est de recourir à un traducteur natif. Celui-ci a l’avantage de connaître parfaitement la langue que vous ciblez puisqu’elle présente sa langue maternelle. De plus, il est bien familiarisé avec les habitudes culturelles de son pays. Il ne va certainement pas citer clairement vos références françaises pour vos prochains recruteurs anglais. Il se contentera de la formule « References available upon request ». Cela convient mieux à la forme habituelle des CV anglais et aux attentes des employeurs. De même, n’oublions pas les exigences typographiques de chaque langue, le choix de la mise en page et des caractères. Un traducteur natif fait aussi le bon choix du dialecte à adapter dans sa traduction selon la nature de votre texte. Qu’il soit officiel ou moins formel change le type d’écriture et le choix du vocabulaire.

Top 5 des erreurs de la localisation en langues étrangères :

Les exemples de mauvaises localisations dues au mauvais choix du traducteur sont multiples. Pour cela, nous avons sélectionné pour vous un Top 5 d’erreurs qui vous mettront les larmes aux yeux ! Mais attention, une mauvaise localisation risque de gâcher une campagne publicitaire ou de sensibilisation. Dans d’autres cas, les choses sont plus sérieuses. Cela pourrait entraîner l’intervention d’un juge lorsqu’il s’agit d’une erreur de traduction juridique.

  • Dans un aéroport, on traduit « Eating carpet strictly prohibited» par « Il est strictement interdit de manger le tapis ».
  • Dans un manuel d’utilisation en anglais, on mentionnait « For a proper service, please turn on the vacuum cleaner when using the shower. Thank you». Or, le traducteur français mentionne « Pour un fonctionnement approprié, merci d’allumer l’aspirateur quand vous utilisez la douche » !
  • Devant un jardin public, l’enseigne « خفف السرعة أطفال يلعبون» se traduit par « Enfants très lents qui s’amusent ».
  • Dans une grande surface, une étiquette qui portait « Lamp meat» se traduit par « Viande de lampe ».
  • Enfin, le fameux slogan de KFC se transforme en « Mangez vos doigts » au lieu en « Bon à s’en lécher les doigts ».